Publiés en 1853, ces mémoires furent rédigés au fort de Joux où Toussaint Louverture, chef de la révolution haïtienne, était détenu. Il y retrace les événements qui ont eu lieu à partir du débarquement de l'expédition française. Le journal du général Caffarelli, missionné par Napoléon pour l'interroger et le surveiller, complète ses mémoires

Générale Toussaint-Louverture Mémoires