Il figure dans cet ouvrage en anglais et en français, suivi des plus beaux textes de Martin Luther King : son discours lors de la remise du prix Nobel de la Paix ; une lettre écrite en prison ; son dernier sermon, la veille de son assassinat à Memphis, le 3 avril 1968. Une belle présentation de Bruno Chenu, qui voyait dans le pasteur King « la meilleure veine du christianisme noir » introduit l’ouvrage et justifie la sélection des textes.

je fais un rêve Martin

    VOYELLES EDITIONS -  Abidjan Côte d'Ivoire - infos@voyelles-africa.com - Tous droits réservés