Fjordur pensait à sa passion, il lui arrivait d'en avoir des palpitations comme un garçon de dix-sept ans avant un rendez-vous d'amoureux, et cette pensée le rendait à la fois nerveux et sauvage. Mais Fjordur luttait et réprimait ses pulsions. Pendant deux ans, à la cabane de Hauna, il tint bon, chassant assidûment pour tenir sa passion à distance. Mais quand fut installé l'émetteur de Cap Rumpel, sa passion fit voler en éclats les gardefous patiemment édifiés. Dans un état proche de la transe, il partit à Cap Rumpel pour envoyer un télégramme à Copenhague.
Où l'on découvre entre autres que Fjordur, l'Islandais mal dégrossi, cultive une passion qui a à voir avec de la laine et des aiguilles... Une passion cachée que les autres n'auront de cesse de trouver.

Racontars Arctiques - : La passion secrète de Fjordur et autres racontars

    VOYELLES EDITIONS -  Abidjan Côte d'Ivoire - infos@voyelles-africa.com - Tous droits réservés